Academie

 

Détail

Lors de cette conférence, après un rappel de l'histoire de l'intelligence artificielle depuis son origine, dans les années cinquante, puis des crises successives qu'elle a connues, l'ensemble de ses orientations actuelles seront exposées, mentionnant tout particulièrement l'apprentissage machine, l'apprentissage profond (Deep Learning) et les masses de données, qui expliquent le regain d'intérêt qu'elle suscite aujourd'hui.

Il y sera montré en quoi l'apprentissage profond se rapproche et se distingue des techniques d'apprentissage développées dans les années quatre-vingts avec la rétro-propagation de gradient, et dans les années quatre-vingt-dix, avec l'apprentissage statistique et les machines à noyaux. Il y sera montré aussi les raisons économiques pour lesquelles le traitement des masses de données apparaît aujourd'hui comme déterminant. Il y sera évoqué aussi les applications de l'intelligence artificielle à la conception participative, à la recherche d'information, aux interfaces et à la réalisation de véhicules et d'armes autonomes.

Enfin, il y sera évoqué la Singularité technologique et les perspectives transhumanistes très en vogue aujourd'hui en distinguant l'intelligence artificielle, au sens classique, de l'intelligence artificielle forte et de l'intelligence artificielle générale.

Jean-Gabriel Ganascia est professeur d'informatique à Sorbonne Université (SU), membre senior de l'Institut Universitaire de France, membre de la CERNA (Commission de réflexion sur l'éthique des recherches dans les sciences du numérique d'Allistene), EurAI (European Association for Artificial Intelligence) fellow et président du COMETS (comité d'éthique du CNRS). Il poursuit ses recherches sur l'intelligence artificielle au LIP6 (Laboratoire d'Informatique de l'université Paris 6) où il dirige l'équipe ACASA. Il est aussi directeur adjoint du laboratoire d'excellence (Labex) OBVIL au sein duquel les équipes de littérature de la Sorbonne coopèrent avec les informaticiens du LIP6 sur le versant littéraire des humanités numériques. Dans le passé il a piloté la recherche française en sciences cognitives en dirigeant d'abord le PRC sciences cognitives puis le groupement d'intérêt scientifique « Sciences de la cognition ». Ses activités de recherche portent actuellement sur l'apprentissage machine, sur la fusion symbolique de données, sur l'éthique computationnelle, sur l'éthique des ordinateurs et sur le versant littéraire des humanités numériques.

Voir : Le mythe de la Singularité : faut-il craindre l'intelligence artificielle ?, éditions du Seuil, 2017

L'intelligence artificielle : vers une domination programmée ?, éditions du Cavalier Bleu, 2017.


 

Document sans titre
Plan du site

L'Académie 

Activités 

Actualités

Publications 

Fonds documentaire 

Coopération 

Lien utiles 

 

Académie Hassan II des Sciences et Techniques
Km 4, Avenue Mohammed VI – Rabat
Tel : (212 5) 37 75 01 79 | 37 63 53 76 | 37 63 53 77
fax : (212 5) 37 75 81 71